Auteur: Audrey Pinsonneault

ISBN: 978-2-922061-80-2

Nombre de pages: 122

Prix (papier): 16.95$

Prix (ePdf): 8.49$

Homo ne rime pas avec fif, d’Audrey Pinsonneault

Dans son premier roman intitulé Homo ne rime pas avec fif, l’auteure, une jeune adolescente, aborde le sujet tabou qu’est l’homophobie à l’école.

Même si tous prétendent ne pas être homophobes, trop de jeunes gais mettent fin à leur existence, se sentant persécutés par leur entourage et par leurs camarades de classe.

Ce roman est donc tout indiqué pour démystifier l’homophobie, pour expliquer avec des mots simples ce qu’est l’amour entre deux adolescents.

On sent vite que l’auteure a puisé dans son vécu pour décrire l’école, ses collègues de classe et les situations troublantes vécues par les héros de son livre.

Ayant réussi à bien camper ses personnages, dont Alec, entre autres, que l’on aime du premier coup et à qui on s’attache au bout de quelques lignes à peine. Pour Alec, ce n’est pas facile d’être différent, d’essayer de nier qui il est, d’ignorer le regard des gens, tout en donnant l’impression que tout va bien. C’est pourtant ce qu’Alec tente de faire : oublier, tout effacer, simplement faire comme s’il était comme tout le monde. Pourtant, cela n’est pas aussi simple qu’il le voudrait et il souhaite bien comprendre. Il se dit que si l’autre n’avait pas été là, les choses auraient peut-être été plus simples, peut-être que si… Non, évidemment cela n’aurait rien changé, et c’est certainement mieux ainsi au fond.

Je désire féliciter cette jeune auteure qui a su traiter d’une façon aussi habile son sujet, qui a su contribuer à sa façon à la lutte contre l’homophobie en versant tous les profits de la première édition de son livre à la Fondation Jasmin Roy.

Je recommande ce roman à tous les étudiants, peu importe leur orientation sexuelle, afin qu’ils prennent conscience de la portée de leurs actes de méchanceté.

Puisque toute discrimination est inacceptable en 2013, ce livre devrait être une lecture obligatoire dans toutes les écoles du Québec et du Canada en entier. Nous devons être plus tolérants envers les autres, pour le bien-être de tout un peuple.

Par : Réjean Roy  www.traitdeplume.ca


POUR COMMANDER CE TITRE :




LES TITRES EN NUMÉRIQUE ET EN IMPRESSION À LA DEMANDE
SONT ÉGALEMENT DISPONIBLES SUR:


www.Bouquinbec.ca


Votre panier est vide

Fier commanditaire du:



Nos partenaires en édition: